MICHEL BERGER

 


CHANTER POUR CEUX QUI SONT LOIN DE CHEZ EUX

Celui-là passe toute la nuit
A regarder les étoiles
En pensant qu'au bout du monde
Y'a quelqu'un qui pense à lui
Et cette petite fille qui joue
Qui ne veut plus jamais sourire
Et qui voit son père partout
Qui s'est construit un empire

Où qu'ils aillent
Ils sont tristes à la fête
Où qu'ils aillent
Ils sont seuls dans leur tête

Je veux chanter pour ceux
Qui sont loin de chez eux
Et qui ont dans leurs yeux
Quelque chose qui fait mal
Qui fait mal
Je veux chanter pour ceux
Qu'on oublie peu à peu
Et qui gardent au fond d'eux
Quelque chose qui fait mal
Qui fait mal

Qui a volé leur histoire
Qui a volé leur mémoire
Qui a piétiné leur vie
Comme on marche sur un miroir
Celui-là voudra des bombes
Celui-là comptera les jours
En alignant des bâtons
Comme les barreaux d'une prison

Où qu'ils aillent
Ils sont tristes à la fête
Où qu'ils aillent
Ils sont seuls dans leur tête

Je veux chanter pour ceux
Qui sont loin de chez eux
Et qui ont dans leurs yeux
Quelque chose qui fait mal
Qui fait mal
Je veux chanter pour ceux
Qu'on oublie peu à peu
Et qui gardent au fond d'eux
Quelque chose qui fait mal
Qui fait mal

Quand je pense à eux
Ça fait mal
Ça fait mal

 

LA GROUPIE DU PIANISTE

Elle passe ses nuits sans dormir
A gâcher son bel avenir
La groupie du pianiste
Dieu que cette fille à l'air triste
Amoureuse d'un égoïste
La groupie du pianiste
Elle fout toute sa vie en l'air
Et toute sa vie c'est pas grand chose
Qu'est-ce qu'elle aurait bien pu faire
A part rêver seule dans son lit
Le soir entre ses draps roses

Elle passe sa vie à l'attendre
Pour un mot pour un geste tendre
La groupie du pianiste
Devant l'hôtel dans les coulisses
Elle rêve de la vie d'artiste
La groupie du pianiste
Elle le suivrait jusqu'en enfer
Et même l'enfer c'est pas grand chose
A côté d'être seule sur terre
Et elle y pense dans son lit
Le soir entre ses draps roses
Elle l'aime, elle l'adore
Plus que tout elle l'aime
C'est beau comme elle l'aime
Elle l'aime, elle l'adore
C'est fou comme elle aime
C'est beau comme elle l'aime

Il a des droits sur son sourire
Elle a des droits sur ses désirs
La groupie du pianiste
Elle sait rester là sans rien dire
Pendant que lui joue ses délires
La groupie du pianiste
Quand le concert est terminé
Elle met ses mains sur le clavier
En rêvant qu'il va l'emmener
Passer le reste de sa vie
Tout simplement à l'écouter

Elle sait comprendre sa musique
Elle sait oublier qu'elle existe
La groupie du pianiste
Mais Dieu que cette fille prend des risques
Amoureuse d'un égoïste
Le groupie du pianiste

Elle fout toute sa vie en l'air
Et toute sa vie c'est pas grand chose
Qu'est-ce qu'elle aurait bien pu faire
A part rêver seule dans son lit
Le soir entre ses draps roses

Elle l'aime, elle l'adore
Plus que tout elle l'aime
C'est beau comme elle l'aime
Elle l'aime, elle l'adore
C'est fou comme elle aime
C'est beau comme elle l'aime

La groupie du pianiste (x...)

 

LE PARADIS BLANC

Y'a tant de vagues et de fumée
Qu'on n'arrive plus a distinguer
Le blanc du noir,
Et l'énergie du désespoir.

Le téléphone pourra sonner
Il n'y aura plus d'abonnés
Et plus d'idées.
Que le silence pour respirer.
Recommencer,
Là où le monde a commencé.

Je m'en irai dormir dans le paradis blanc,
Où les nuits sont si longues qu'on en oublie le temps.
Tout seul avec le vent.
Comme dans mes rêves d'enfant.
Je m'en irai courrir dans le paradis blanc,
Loin des regards de haine,
Et des combats de sang.
Retrouver les baleines,
Parler aux poissons d'argent.
Comme, comme, comme avant.

Y'a tant de vagues et tant d'idées
Qu'on n'arrive plus à décider
Le faux du vrai,
Et qui aimer ou condamner.
Le jour où j'aurai tout donné
Que mes claviers seront usés
D'avoir osé,
Toujours vouloir tout essayé.
Et recommencer,
Là où le monde a commencé.

Je m'en irai dormir dans le paradis blanc,
Où les manchots s'amusent dès le soleil levant,
Et jouent en nous montrant,
Ce que c'est d'être vivant.
Je m'en irai dormir,
Où l'air reste si pur qu'on se baigne dedans,
A jouer avec le vent,
Comme dans mes rêves d'enfant.
Comme, comme, comme avant.

Parler aux poissons d'argent,
Et jouer avec le vent,
Comme dans mes rêves d'enfant...
...comme avant.

 

QUELQUES MOTS D'AMOUR

Il manque quelqu'un près de moi
Je me retourne tout le monde est là
D'où vient ce sentiment bizarre que je suis seul
Parmi tous ces amis et ces filles qui ne veulent
Que quelques mots d'amour

De mon village capitale
Où l'air chaud peut être glacial
Où des millions de gens se connaissent si mal
Je t'envoie comme un papillon à une étoile
Quelque mots d'amour

Je t'envoie mes images
Je t'envoie mon décor
Je t'envoie mes sourires des jours où je me sens plus fort
Je t'envoie mes voyages
Mes jours d'aéroport
Je t'envoie mes plus belles victoires sur l'ironie du sort

Et dans ces boites pour danser
Les nuits passent inhabitées
J'écoute les battements de mon coeur me répéter
Qu'aucune musique au monde ne saura remplacer
Quelque mots d'amour

Je t'envoie mes images
Je t'envoie mon décor
Je t'envoie mes sourires des jours où je me sens plus fort
Je t'envoie mes voyages
Mes jours d'aéroport
Je t'envoie mes plus belles victoires sur l'ironie du sort

De mon village à cent à l'heure
Où les docteurs greffent les coeurs
Où les millions de gens se connaissent si mal
Je t'envoie comme un papillon à une étoile
Quelques mots d'amour


SI MAMAN SI

Tous mes amis sont partis
Mon coeur a déménagé
Mes vacances c'est toujours Paris
Mes projets c'est continuer
Mes amours c'est inventer
Si, maman, si
Si, maman, si
Maman, si tu voyais ma vie
Je pleure comme je ris
Si, maman, si
Mais mon avenir reste gris
Et mon coeur aussi

Et le temps défile comme un train
Et moi je suis à la fenêtre
Je suis si peu habile que demain
Le bonheur passera peut-être
Sans que je sache le reconnaître
Si, maman, si
Si, maman, si
Maman, si tu voyais ma vie
Je pleure comme je ris
Si, maman, si
Mais mon avenir reste gris
Et mon coeur aussi

Mon coeur est confortable, bien au chaud
Et je laisse passer le vent
Mes envies s'éteignent, je leur tourne le dos
Et je m'endors doucement
Sans chaos ni sentiment
Si, maman, si
Si, maman, si
Maman, si tu voyais ma vie
Je pleure comme je ris
Si, maman, si
Mais mon avenir reste gris
Et mon coeur aussi

Si, maman, si
Si, maman, si
Maman, si tu voyais ma vie
Je pleure comme je ris
Si, maman, si
Mais mon avenir reste gris
Et mon coeur aussi

 

CA BALANCE PAS MAL A PARIS

FG : J'suis née ici
MB : Pas à Memphis
FG : J'suis de Paris
MB : Pas de Paris
FG : J'ai jamais connu Cab Calloway
MB : J'ai jamais rien produit sur Brodway
FG : J'connais Passy
MB : Pas Albany
FG : J'suis pas Yankee
MB : T'es un titi
FG : Moi j'suis pas pour les cocoricos
MB : Y a aussi du mauvais dans l'Ohio

Refrain : (MB & FG) (x2)
Ça balance pas mal à Paris
Ça balance pas mal
Ça balance pas mal à Paris
Ça balance aussi

FG : J'veux faire un show
MB : J'demande pas mieux
FG : Mets du nouveau
MB : Cest tout c'que j'veux
FG : Mais j'veux pas copier Ginger Rogers
MB : Pourquoi toujours América first
FG : West side story
MB : C'est bien fini
FG : Les parapluies
MB : C'était joli
FG : Mais je veux faire quelque chose à moi
MB : Faudra travailler mais pourquoi pas

Refrain (x2)

MB : Les claquettes c'est plus de notre époque
MB & FG : La Métro Goldwin Mayer c'est plus la meilleure

Refrain (x2)
Ça balance pas mal
Ça balance pas mal
Ça balance pas mal à Paris
Ça balance aussi
Ça balance pas mal
Ça balance pas mal
Ça balance pas mal
Ça balance aussi

 

CELUI QUI CHANTE

Celui qui chante
A son histoire
A notre histoire
Au fond de lui
Celui qui chante
Rejoint le ciel
Et fait bouger l'ordre éternel

Il est heureux, malheureux comme nous
Il cherche ce qu'il voudrait comme nous
Mais quelque chose l'emporte au-dessus de tout
Celui qui chante

Celui qui chante
Retrouve la vie
Retrouve le cri
De l'enfant-Dieu
Celui qui chante
Se sent grandir
Et sent sa force
Au bout des doigts
Il se cherche des raisons comme nous
Il se pose des questions comme nous
Mais quelque chose l'emporte au-dessus de tout
Celui qui chante (x8)
Devint si fort
Que rien au monde
Ne peut l'atteindre
Celui qui chante
A des regards
De vrai bonheur
Au fond des yeux
Il est heureux, malheureux comme nous
Il cherche ce qu'il voudrait comme nous
Mais quelque chose l'emporte au-dessus de tout
Celui qui chante (x10)

Celui qui chante
A tant d'amour
Celui qui chante
A tant d'amis
Celui qui chante
Dans sa tête à lui

Celui qui chante
A tant d'amour
Celui qui chante
A tant d'amis
Celui qui chante
Dans sa tête à lui

 

MESSAGE PERSONNEL 

Mais si tu crois un jour que tu m'aimes
Ne crois pas que tes souvenirs me gênent
Et cours, cours jusqu'à perdre haleine
Viens me retrouver
Si tu crois un jour que tu m'aimes
Et si ce jour-là tu as de la peine
A trouver où tous ces chemins te mènent
Viens me retrouver
Si le dégoût de la vie vient en toi
Si la paresse de la vie
S'installe en toi
Pense à moi
Pense à moi

Mais si tu crois un jour que tu m'aimes
Ne le considère pas comme un problème
Et cours, cours jusqu'à perdre haleine
Viens me retrouver
Si tu crois un jour que tu m'aimes
N'attends pas un jour, pas une semaine
Car tu ne sais pas où la vie t'emmène
Viens me retrouver
Si le dégoût de la vie vient en toi
Si la paresse de la vie
S'installe en toi
Pense à moi
Pense à moi.

Mais si tu...

 

LA FILLE AU SAX

C’est pas un instrument pour un fille, 
Laisse ça sois gentille 
Va-t-en tu vas être en retard à ton cours de danse 
T’as encore eu zéro en math, élève qui sommeille 
Mais ma fille faudra bien que tu t’fasses une place au soleil. 
A quoi tu rêves ? 
A quoi tu penses ? 
Pourquoi tu t’lèves ? 
Pourquoi tu balances ? 

La fille au sax embrasse sur la bouche ses rêves immenses 
La fille au sax met des notes sur des rythmes qui avancent 
La fille au sax ferme les yeux sur un monde sans importance 
La fille au sax a trouvé son bonheur et sa cadence, son évidence. 

La la la ...

Moi j’ai comme la moitié de moi qui part à la dérive 
Toi qui m’embrasses et t-en vas, tu es la seule qui puisse me suivre 
Elle s’est son instrument qu’elle tient, qu’elle sert fort dans ses mains 
A qui elle confie sa tristesse ou sa joie comme une caresse 

A quoi elle rêve ? 
A quoi elle pense ? 
Pourquoi elle se lève ? 
Pourquoi elle se balance ?

La fille au sax embrasse sur la bouche ses rêves immenses 
La fille au sax met des notes sur des rythmes qui avancent 
La fille au sax ferme les yeux sur un monde sans importance 
La fille au sax a trouvé son bonheur et sa cadence, son évidence. 

La la la ...